abbatoirs

Kermené. Les salariés aussi veulent une meilleure rémunération

Par Le 18/02/2022

​Une entente intersyndicale (FO, CGT, CFDT, CFTC) demande une meilleure revalorisation des salaires aux abattoires Kermené.

Abattoir Kermené. Atelier découpe du porc.

Abattoir Kermené. Atelier découpe du porc. | YVES-MARIE QUEMENER / OUEST-FRANCE

 

Les négocation annuelles obligatoires sont en cours aux abattoirs Kermené, basé au Mené. Une entente intersyndicale (FO, CGT, CFDT, CFTC) demande une meilleure revalorisation des salaires. « Avec une inflation de 2.9 % […] Les propositions actuelles de la direction soit 2.5 % ne permettent pas de faire face à cette inflation galopante qui va perdurer tout au long de l’année. Aujourd’hui, nous constatons que les fins de mois sont de plus en plus difficiles et cette situation n’est plus tenable », dénoncent-ils dans un communiqué.

L’intersyndicale envisage des actions dans les semaines à venir si la direction n’entend pas nos revendications. Kermené a annoncé une aide de 5 € par porc pour les éleveurs.

L’intersyndicale Kermené demande une augmentation générale de 4 % et un intéressement à la hauteur de ce que les éleveurs de porc ont reçu, à savoir 1.6 millions d’euros en plus.

 

source: https://www.ouest-france.fr/bretagne/loudeac-22600/kermene-les-salaries-aussi-veulent-une-meilleure-remuneration-e85dc31e-8f4b-11ec-91ef-c5100846ffb2?fbclid=IwAR3lrnQObB68BS_HQzPAcT_mH46slZ2tZMCnqqSO1Lu--umtvd8A8ZIk9Kc